• eric.granier@leblogdericgranier.org
  • 06 16 27 37 88

Dead Silence

Dead Silence

dead_silence

Afin de patienter avant la sortie Blu-ray de The Conjuring 2 : Le Cas Enfield (le 30 octobre 2016), et histoire de savourer la mise en scène de James Wan, on peut se (re)plonger avec délectation dans ce film glaçant.

vlcsnap-2016-09-23-21h38m30s692

Réalisé en 2007 par le cinéaste malaisien d’origine chinoise, encore tout auréolé du succès de Saw, Dead Silence ne brise pas les codes du cinéma d’horreur mais il pose des bases solides qui vont placer James Wan parmi les meilleurs faiseurs du genre.

vlcsnap-2016-09-23-21h37m43s852

Boucherie / Charcuterie …

Si Saw, déjà, ne faisait pas dans la dentelle de l’horreur d’ambiance, on peut même carrément parler de boucherie pour certaines scènes. Le fait de voir la saga se transformer en hexalogie nous laissait craindre le pire. Pourtant, entre Saw I et Saw VI (c’est pour emporter ?), James Wan est tranquillement passé de l’écriture et de la réalisation au statut de producteur pour finir producteur délégué sur une saga confiée à Darren Bousman (ça ne s’invente pas !) dès Saw II. Ce qui nous a permis de découvrir tout le talent de Wan sur des films comme Insidious et le premier Conjuring !

vlcsnap-2016-09-23-21h38m26s660

Dead Silence s’apprécie comme un film hommage aux grands classiques du genre, notamment ceux produits par la Hammer de la grande époque (1955-1970). Le pitch n’est pas très novateur et c’est dans la mise en scène qu’il faut trouver son bonheur de cinéphile amateur de sensations fortes.

Poupée de Cire … poupée sans son !

vlcsnap-2016-09-23-21h35m01s956

Un jeune couple trouve devant sa porte une mystérieuse boîte contenant une magnifique poupée faîte à la main… C’est un modèle mécanique utilisé par les ventriloques dans les spectacles ou les cirques.

vlcsnap-2016-09-23-21h34m41s496

James Wan aime faire peur et il sait très bien s’y prendre pour duper les spectateurs avertis. Au moment ou l’horreur au cinéma se contentait de s’enfoncer dans le gore (pour finir par s’y perdre !), le futur réalisateur d’Aquaman, préféra appliquer des recettes éprouvées et plus efficaces. Un de ses films référence n’est rien de moins que The Shining ! Dans Dead Silence, ce n’est plus le jumpscare bruyant qui fiche la trouille c’est l’absence totale de son ! Après une course sans fin vers plus d’effets spéciaux, de bruits et de fureurs, celui qui filma Fast & Furious 7, se fait le chantre d’un film d’épouvante tourné vers le minimalisme. Il est d’ailleurs le producteur d’un petit bijou de l’horreur projeté actuellement dans les salles obscures « Dans le Noir ».

vlcsnap-2016-09-23-21h44m45s396

Si l’on occulte la « saga » Annabelle (une autre poupée, décidément !) le réalisateur/producteur Australien (il a la double nationalité Malaisienne et Australienne) commet un sans faute dans sa carrière et risque de devenir dans les années qui viennent une référence du genre horrifique pour le plus grand bonheur du public qui avait perdu espoir suite aux nombreuses productions de mauvaises qualités.

vlcsnap-2016-09-23-21h38m53s906

vlcsnap-2016-09-23-21h40m46s485

vlcsnap-2016-09-23-21h45m54s150

vlcsnap-2016-09-23-21h45m05s699

Voir le début de Dead Silence (réalisé par James Wan):

Leave a Reply

Suivez nous également sur

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.