Pourquoi donner plus de visibilité au handicap ?

En 2020, si le regard sur le handicap global a évolué, l’image de la personne en fauteuil comme handicap majoritaire reste tenace.

Pourtant, s’il ne faut retenir qu’un chiffre c’est bien celui-ci : 80 % de nos concitoyens sont porteurs d’un handicap invisible au premier abord (autisme, troubles « Dys » : dysphasie, dyspraxie, dyslexie,…, troubles visuels & auditifs, troubles phobiques, SEP, maladies orphelines,…).

Une vision réduite

des types d’invalidités encore tenace

Peut-être est-ce le logo omniprésent sur les places de stationnement qui, peu à peu, a imprimé dans nos esprits une vision restreinte des situations d’incapacités existantes ?

Les chiffres clés

du handicap en France

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments